A cause de l’humidité très présente dans cet espace, les toilettes sont ainsi le nid d’un certain nombre de microbes : staphylocoques, streptocoques, micrococcus… sans compter la foison de moisissures noires qu’on a souvent du mal à déloger. C’est la raison pour laquelle le nettoyage quotidien des toilettes est impératif pour éviter que la situation n’empire.

On l’a compris, la moisissure est un véritable fléau que l’on doit absolument éradiquer. S’il existe beaucoup de produits spécifiques sur le marché, on se rend souvent compte qu’ils ne sont pas toujours efficaces qu’on l’aurait souhaité. Malgré tous nos efforts, ils ne sont pas infaillibles et certaines taches tenaces persistent encore dans diverses zones. Sans oublier qu’ils ne sont pas écologiques, qu’ils contiennent des substances chimiques et qu’ils sont plutôt coûteux !

Tant qu’à faire, puisque l’alternative existe aussi, beaucoup de gens préfèrent encore utiliser les fameux remèdes de nos grands-mères, beaucoup plus économiques et sûrement plus efficaces.

Pour vous débarrasser définitivement de la moisissure noire, sans trop d’efforts, nous vous proposons d’essayer ces petites astuces à l’aide d’ingrédients 100% naturels !

Qu’est-ce que la moisissure noire ?
Les moisissures sont des organismes microscopiques qui vivent sur des matières végétales ou animales. Elles se propagent à travers l’air, l’eau ou les insectes. Il en existe différents types et la moisissure noire est souvent liée à des bactéries toxiques. Selon le département de la santé de l’État de New York, aux États-Unis, cette moisissure se développe dans des conditions humides. Il est donc important de ne pas la laisser se former, car elle peut provoquer des allergies et des irritations selon la sensibilité de chacun.

Si la plupart des moisissures ne sont pas dangereuses, cela peut affecter certaines personnes plus fragiles que d’autres, provoquant des réactions allergiques, comme la rhinite ou l’asthme, une irritation des yeux, du nez, de la gorge ou des poumons. Fatigue chronique et maux de tête font également partie des symptômes.

De nombreux types de champignons ou de moisissures peuvent produire des toxines, mais uniquement dans certaines conditions de croissance. Heureusement, les infections graves sont très rares.

Pour Continuer PASSER A LA PAGE SUIVANTE
Lire la suite en page suivante